COMPTABILITE GENERALE

207
0
Share:

Je vous parle maintenant de l’article « Comptabilité générale » qui est présenté par le site web FNAC.

Concours et Prépas Une fois les mécanismes fondamentaux de la comptabilité générale assimilés, l’étape suivante consiste à les appliquer aux différents événements de la vie courante des entreprises : facturations, règlements, opérations liées au personnel, au patrimoine, au financement.En cohérence avec le tome i dont il constitue une suite logique, cet ouvrage offre à l’apprenant, de manière synthétique et pratique, le modèle de référence pour l’enregistrement comptable de ces événements. Des exemples et exercices corrigés en facilitent l’utilisation dans le cadre d’une auto-formation, ou comme support principal d’un enseignement traditionnel.Volontairement conçu dans un style simple et clair, il s’adresse à tous les débutants en comptabilité, quel que soit le niveau (bac, BTS, DUT, L ou M), le type (gestion, économie, droit, école de commerce, école d’ingénieur, etc.) ou la forme des études (formation initiale ou continue). Il sera également utile à ceux qui, professionnellement confrontés à la comptabilité d’entreprise, cherchent à en assimiler rapidement les fonctionnements.François Palumbo, agrégé des techniques économiques et de gestion, est vice-président de l’université de Savoie, en charge des ressources humaines. Directeur des études puis chef du département Gestion administrative et commerciale de l’IUTde Chambéry, il y enseigne les techniques comptables, financières et fiscales.Président et membre de commissions de jury d’examen de la filière d’expertise comptable de l’académie de Grenoble, il anime des cours de comptabilité, de l’initiation à l’approfondissement, en formation initiale et continue.Tome I : Mécanismes de base. Avec exercices corrigés. Tome III : Opérations d’inventaire. Avec exercices corrigés.Extrait du livre :3. Modalités pratiquesDans le cas général, les entreprises «assujetties à la TVA», déclarent mensuellement leurs opérations d’achats et de ventes du mois écoulé. Lors du dépôt de cette déclaration de TVA (entre le 5 et le 24 du mois suivant celui au titre duquel la déclaration est faite), l’entreprise verse la différence entre :- d’une part la TVA encaissée sur ses ventes, et donc payée par ses clients = TVA collectée- et d’autre part la TVA payée par elle à ses fournisseurs sur ses achats de biens ou de services = TVA récupérable ou déductible.Remarque : si, au titre d’un mois donné, l’entreprise a plus de TVA déductible que de TVA collectée, elle n’aura rien à payer ; elle reportera cette différence sur le mois suivant. On dit qu’elle bénéficie d’un crédit d’impôt.L’entreprise peut, sous conditions, demander le remboursement de ce crédit de TVA. mais elle perd alors le droit de le reporter sur le mois suivant. (…)Le crédit de TVA apparaissant sur la déclaration de TVA d’octobre, est reporté en déduction sur la déclaration de novembre.La TVA due au titre de novembre (2 200) sera effectivement déclarée et versée au fisc en décembre. De même, la TVA due au titre de décembre (15 200) sera déclarée et versée au fisc en janvier.4. ComptabilisationLes comptes à utiliser sont des comptes de tiers (classe 4) et non de charges (classe 6), la TVA n’étant pas une charge pour l’entreprise assujettie.
François PalumboComptabilité généralité

Nous ne ressortons pas convaincus par ce produit, il faut dire que nous n’avons pas pu commander jusqu’à maintenant. Si vous avez commandé cet article, faites-nous part de vos avis.

FNAC vous propose d’acheter cet article dans d’excellentes modalités.

Au prix actuel de 14.25 €, ça parait devenir une belle affaire à saisir sans trop s’interroger.

Laisser un commentaire